Que donner aux jeunes impactés par les attentats de Paris ?

Publié le 7 Avril 2016

"anti-Panique"
"anti-Panique"

Ce matin, une amie thérapeute qui pratique le soutien psychologique des jeunes impactés suite aux attentats sur Paris, me demandait quelle essence de fleurs Saint Germain leur donner car leur enveloppe de protection (aura) est impactée, déchirée ... ce qui les destabilise, les fragilise, les angoisse ..

Deux mélanges peuvent être utiles en premier lieu :

* Le mélange "anti-Panique" qui nettoie les traumatismes violents, débloque le flux énergétique naturel, agit sur les crises de peur et de désespérance et évite les crises de panique par contagion collective. Ce mélange apporte un grande force intérieure, des sentiments de paix, apporte le courage d'affronter les situations de danger ...

"Emergency"
"Emergency"

* Le second mélange est un mélange à avoir toujours sur soi, c'est le mélange "Emergency" ou "en cas d'Urgence".

Ce mélange utilisé en interne, ou appliqué directement sur le plexus solaire, ou à l'intérieur des poignets calme immédiatement et répare l'aura tout en augmentant le niveau vibratoire.

En tout premier lieu, ces formules complètes vont aider à enlever ces traumas et stabiliser l'émotionnel de ces jeunes.

Dans un second temps, on peut continuer le "travail" .. et je vous recommande de me contacter.

Je nous compare à un oignon dont le centre est notre âme et dont la lumière est cachée par des tas de couches plus ou moins opaques représentées par nos traumas, nos expériences, nos croyances ... et ce qu'on a reçu en héritage.

Et en fait la finalité de notre vie n'est-elle pas d'essayer de trouver notre lumière originelle, c'est-à-dire d'enlever les couches les unes après les autres ?

Mais ces couches nous ont personnelles, nous sommes uniques, il n'y a pas deux personnes comme nous. Et c'est là que commence le travail personnalisé !

Que donner aux jeunes impactés par les attentats de Paris ?

Rédigé par Les fleurs du Bonheur

Publié dans #Essences de fleurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article